Danse avec les stars, Super-héros malgré lui… que regarder à la télé ce soir ?

Le divertissement Danse avec les stars, est à suivre à 21h10 sur TF1. Pour cette douzième saison, l’émission se renouvelle comme jamais. Côté jury, Chris Marques et François Alu accueillent à leurs côtés deux nouveaux juges qui sont des personnalités incontournables du monde de la danse et du spectacle : Marie-Agnès Gillot et Bilal Hassani. La mécanique de l’émission évolue pour rendre la compétition encore plus haletante et interactive.

A 21h10 sur Canal+ on regarde la comédie Super-héros malgré lui. Roi de la lose, Cédric, apprenti comédien, décroche par accident le premier rôle d’un film de super-héros. A la suite d’un choc, devenu amnésique, il se prend vraiment pour son personnage de justicier ! L’idée du scénario a tout d’un rêve de gosse avec gags parodiques en rafales. Hormis une poignée de pépites hilarantes, le potache assumé, décomplexé et régressif est dans la place. Ce qui ravira les jeunes fans de la bande à Lacheau et ceux qui ne veulent pas grandir.

 

France 3 mise à 21h10 sur, le reportage Jane Birkin et nous. Jane Birkin a noué avec la France un lien unique. Entre la petite Anglaise et son pays d’adoption, le coup de foudre a été immédiat et dure depuis plus de 50 ans… Un portrait sensible de la plus frenchy des chanteuses et comédiennes britanniques. Jane Birkin, muse successive de John Barry, Serge Gainsbourg et Jacques Doillon y raconte avec émotion son parcours artistique et amoureux.

 

On achève cette sélection avec le drame Les vestiges du jour à 21h00 sur France 5. En Angleterre, du début des années trente au courant des années cinquante. La fin d’un monde aristocratique à travers le portrait d’un majordome qui sacrifie son propre bonheur, en refusant l’amour qui s’offre à lui, pour rester fidèle à son devoir… James Ivory réunit Anthony Hopkins et Emma Thompson, pour une déchirante histoire d’amour impossible dans l’univers feutré et un brin guindé d’un manoir campagnard anglais. La reconstitution est superbe et l’interprétation du duo au diapason des tourments intérieurs et des frustrations des personnages, bridés par les conventions d’un univers en voie de décomposition.

 

Sarah Ibri

Leave a Comment

Your email address will not be published.