Carla Lazzari (Danse avec les stars) : la chanteuse révèle avoir été victime de harcèlement après l’Eurovision

Ce vendredi 16 septembre, de nouvelles célébrités vont fouler le parquet de Danse avec les stars, après le départ de David Douillet la semaine dernière. Parmi elles, la chanteuse Carla Lazzari, qui s’est confiée dans les colonnes du Parisien sur le harcèlement qu’elle a subi après sa participation à l’Eurovision.

La nouvelle saison de Danse avec les stars a démarré sur les chapeaux de roue, avec notamment la prestation enflammée du binôme formé par Fauve Hautot et Billy Crawford, ou encore l’élimination de Katrina Patchett et David Douillet, qui a scandalisé les internautes. A l’issue de sa prestation, l’ancien judoka avait été directement envoyé en face en face par le redoutable Chris Marques, qui avait décidé d’appuyer sur le buzz rouge. Intransigeant comme à son habitude, le juré incontournable de l’émission ne sera pas présent ce vendredi 16 septembre pour noter le deuxième groupe de célébrités qui dansera ce soir, en raison de sa contamination au Covid-19.

C’est Jean-Marc Généreux qui aura donc l’honneur de voir danser l’aventurière Clémence Castel, l’humoriste Florent Peyre ou encore la chanteuse Carla Lazzari, benjamine de cette saison. A 17 ans, Carla Lazzari s’apprête à prouver qu’elle sait également briller sur une piste de danse, elle qui avait participé à The Voice Kids en 2018, avant de représenter la France lors de l’Eurovision Junior avec le titre Bim bam toi.

“J’étais la cible de toutes les attaques”

Ravie de participer à Danse avec les stars pour montrer une autre facette de sa personnalité, la jeune adolescente s’est récemment confiée dans les colonnes du Parisien sur les retombées de sa participation à l’Eurovision, qui ont parfois été très douloureuses. “L’après-Bim bam toi a été assez difficile. J’ai connu le harcèlement scolaire. Quand tu deviens une personnalité publique, on dit tout de suite que vous avez pris la grosse tête. On se moquait aussi de ma chanson. J’étais la cible de toutes les attaques. Et en parallèle, j’avais des fans qui adoraient la chanson“, a-t-elle expliqué.

Très affectée par les remarques de ses détracteurs, Carla Lazzari a avoué qu’elle pleurait “systématiquement quand [elle lisait] un commentaire négatif“. Finalement bien décidée à ne pas se laisser abattre, la chanteuse, qui devra convaincre François Alu, Bilal Hassani, Marie-Agnès Gillot et Jean-Marc Généreux, a su relever la tête, et “ne plus prêter d’attention aux commentaires méchants“. On lui souhaite d’aller le plus loin possible dans l’aventure !

Leave a Comment

Your email address will not be published.