Aya Nakamura, Kids United, Soprano… les petites boulettes de nos amies les stars au très important “Téléthon”

Chaque année, une nouvelle personnalité apporte son soutien au Téléthon en devenant parrain ou marraine pendant les 30 heures de direct sur les chaînes de France Télévision. Le but de cette opération est de relever un grand défi : porter la cause des maladies rares sur le devant de la scène et contribuer à faire monter le compteur de dons le plus haut possible.

La même boulette à chaque fois (ou presque) !

L’an dernier, c’est le rappeur Soprano qui a contribué à récoltée plus de 73,6 millions d’euros de promesses de dons. Les 2 et 3 décembre prochains pour la 36ème édition, c’est Kev Adams qui a été choisi et qui a promis “de faire un Téléthon comme jamais vu auparavant”, dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux.

Espérons qu’il ne commettra pas d’impair pendant le direct, et il y en a eu de nombreuses au fil des éditions. En effet, les zapping télé en tout genre diffusent encore à ce jour l’énorme gaffe de François Feldman lors du Téléthon de 1996. Alors qu’il entamait sa chanson, le chanteur avait crié vers le public “Tout le monde debout !”. Face à lui, un parterre d’enfants malades en fauteuil roulant lui avaient fait réalisé sa boulette… il avait alors immédiatement complété sa phrase avec un “là-bas” pour désigner le public placé un peu plus haut qui pouvait se lever…

>> A voir aussi : Vladimir, le compagnon de la chanteuse Aya Nakamura prend la parole pour la première fois : “Nous avons fait des bêtises…”

C’est ce qu’il s’est aussi passé l’an dernier, pour la 35ème édition, avec Soprano. Dès son arrivée sur scène, le rappeur a aussitôt demandé au public présent “Tout le monde les bras en l’air !” Même chose, dans l’assemblée, de nombreuses personnes en situation de handicap n’étaient pas en mesure de bouger et donc de lever les bras…

Cinq ans plus tôt, l’un des membres des Kids United a poussé la chansonnette sur une polémique semblable. Venu chanter “Tout le bonheur du monde”, un hymne à la bonne humeur et à l’optimisme, le jeune Gabriel s’est emballé et a demandé au public de se lever : “Tout le monde debout ! Levez-vous !”. Gêne.

Et ce n’est pas le seul gag qui a fait jaser au cours des années précédentes. En 2019, Aya Nakamura s’est attiré les critiques du grand public, pour sa réponse lunaire à la question de Nagui : “un message que vous pourriez que peut-être passer à ceux qui vous aiment et qui suivent ?“. La chanteuse de “Djadja” avait répondu à côté : “Chaque jour je reçois beaucoup d’amour et beaucoup de soutien et je pense que je ne vous remercie pas assez. Merci de m’accompagner, de me soutenir, de m’encourager dans ce que je fais. Vous le voyez pas forcément tous les jours mais ça me booste. Voilà. Merci encore”.

Et Nagui d’insister : “Et pour le Téléthon ? Si vous avez aussi un message à passer à vos fans pour qu’ils soutiennent le Téléthon… ” avant qu’Aya Nakamura ne bégaye : “je vous invite à appeler le 3637 pour aider la recherche et stopper… euh… Stopper non, euh il faut arrêter les maladies…

A vos dons !

Pour rappel, le Téléthon a été créé en France en 1987 et aide l’Association française contre les myopathies à financer des projets de recherche sur les maladies génétiques neuromusculaires essentiellement, mais aussi sur d’autres maladies génétiques rares

F.A

Leave a Comment

Your email address will not be published.